Ramener à la maison un nouveau membre de la famille à poils est une période passionnante pour les parents d’animaux de compagnie. Cependant, si vous avez été une famille d’un seul enfant jusqu’à présent, l’introduction de votre nouveau chiot dans votre foyer peut être un peu plus délicate que la première fois.

Il est important de réfléchir à la manière dont votre chien actuel s’adaptera à cette nouvelle situation. Si les chiens sont des animaux de meute, ils ont aussi des instincts territoriaux et peuvent se sentir menacés par un nouveau chiot dans leur domaine. Avec un peu de préparation, vous pouvez faire en sorte que la transition se fasse en douceur et avec succès pour tous. Consultez ces conseils :

1. Conserver la première introduction sur un terrain neutre

La première impression est importante et cela vaut aussi pour nos amis à fourrure ! Veillez à introduire vos chiots sur un terrain neutre, tel qu’un parc, la cour d’un voisin ou tout autre espace public sûr. En gardant la première rencontre loin de ce que votre chien actuel considère comme son territoire personnel, il apaisera toute peur, toute anxiété ou tout sentiment de menace. Ainsi, les deux chiots peuvent devenir des BFFF (Best Furry Friends Forever) !

2. Soyez très prudents avec les jouets et les friandises

Lors de la première introduction à domicile et dans les semaines qui suivent, assurez-vous de faire une vérification rapide autour de votre maison et de retirer temporairement tout objet sur lequel votre chien actuel pourrait être possessif, comme les bols de nourriture, les jouets et la literie. Cela permettra d’éviter tout conflit possessif qui pourrait entraîner une agression grave. Une fois que votre chiot est bien installé, remettez-lui lentement ses jouets à mesure qu’il se sent plus à l’aise. Assurez-vous que votre nouveau chiot ait son propre bol à nourriture, ses jouets et sa literie.

Les chiens peuvent également être très possessifs à l’égard de leur nourriture, c’est pourquoi vous ne devez jamais permettre à votre chiot et à votre chien adulte de manger dans le même bol. Nourrissez d’abord chaque chien séparément, car cela permettra de minimiser les conflits.

3. N’oubliez pas d’accorder à chaque élève une attention particulière

Votre chiot actuel est habitué à vous avoir pour lui tout seul, alors n’oubliez pas de passer régulièrement du temps de qualité avec lui. En accordant un peu plus de temps à votre chien plus âgé, vous pouvez contribuer à atténuer la jalousie ou le ressentiment envers le nouveau chiot. Avec le temps, votre chiot actuel comprendra qu’il ne s’agit pas toujours d’eux, mais il attendra plutôt son tour pour des câlins personnels !

4. Faites attention au langage corporel des deux chiots

Le jeu des chiens prend souvent la forme de combats, de morsures et de luttes, ce qui peut parfois rendre difficile la distinction entre le jeu amusant et inoffensif des chiens et les déchets dangereux et sérieux. Il n’est jamais bon de laisser les chiens régler leurs conflits par eux-mêmes et il est important de connaître les signes avant-coureurs du moment où il faut intervenir. Pour en savoir plus sur le langage corporel des chiens et les signaux de stress les plus courants, consultez le site https://www.dogtopia.com/blog/tell-difference-dog-play-aggression/.

6. Ne jamais laisser les chiots jouer sans surveillance au début

Le temps de jeu est important pour que les deux chiens se lient et s’adaptent l’un à l’autre. Cependant, il est bon de prévoir des pauses, car un jeu excitant prolongé peut rapidement passer de l’amusement à l’escalade. Il est préférable d’éviter de laisser votre nouveau chiot et votre chien actuel seuls ensemble, surtout au début de leur relation. Si votre chiot plus âgé peut sembler doux et amical, le jeu des chiots peut être accablant pour certains chiens adultes, ce qui peut entraîner une altercation involontaire.

Même si vous aimeriez que votre nouveau chiot et votre chien plus âgé s’entendent tout de suite, il faut du temps pour établir une relation confortable et amicale. En tant que parent de deux enfants, il est important de se rappeler de prendre les choses lentement et de toujours garder le contrôle de la situation. Faites de votre mieux pour créer un environnement positif dans lequel vos chiens peuvent se sentir en sécurité et heureux, et permettez-leur de s’habituer progressivement à l’odeur et à la présence de l’autre. Si vous suivez ces conseils utiles, vous ferez un pas de plus vers la création d’un foyer confortable pour tous !