Skunk>

Les chiens sont des animaux curieux, sociables et aiment chasser à peu près n’importe quel animal de la cour qu’ils aperçoivent. Malheureusement pour nos précieux chiots, cela pourrait entraîner des rencontres désagréables avec une créature particulièrement puante – les mouffettes ! Lorsqu’elle est menacée, une moufette peut faire exploser son odeur de soufre huileux jusqu’à 15 pieds avec une grande précision.

Que devriez-vous faire lorsque le membre de votre famille bien-aimée se fait frapper avec de l’aérosol de mouffette ? Voici comment réussir à dé-skunk votre chiot :

Gardez votre chien à l’extérieur

Si votre chiot a été aspergé par une mouffette, votre premier réflexe peut être de l’amener dans la maison et de le mettre immédiatement dans la baignoire. Mais la dernière chose que vous voulez, c’est que l’odeur se répande dans toute votre maison. Moins votre chien est en contact avec des endroits différents, moins vous aurez de choses à dé-skunker par la suite. Il est préférable de vérifier et de nettoyer votre chiot à l’extérieur si possible.

Vérifier s’il y a des blessures

Le spray Skunk est composé de produits chimiques appelés thiols qui rendent l’odeur si piquante. Ces produits chimiques peuvent également irriter les chiots lorsqu’ils sont pulvérisés dans les yeux, le nez et la bouche. Il est important d’examiner les yeux de votre chien pour détecter toute rougeur ou détresse. Si vous remarquez une irritation, rincez les yeux de votre chiot avec une grande quantité d’eau fraîche ou de solution saline.

Votre prochaine priorité devrait être d’inspecter votre chien pour déceler toute égratignure ou morsure. C’est peu probable, car les mouffettes pulvérisent habituellement de loin, mais si vous observez des blessures ouvertes, emmenez votre chiot chez le vétérinaire dès que possible !

Absorbez le spray le plus rapidement possible.

Mettez une paire de gants en caoutchouc et utilisez un essuie-tout pour absorber le plus de produits chimiques possible sur la fourrure de votre chien. Assurez-vous d’enlever le vaporisateur par tapotement plutôt que par des mouvements d’essuyage, car vous ne voulez pas l’étendre à des endroits qui n’ont pas été touchés.

Dé-skunk votre chiot

Enfin, il est temps de combattre cette puanteur ! Pour ce faire, rassemblez les fournitures suivantes :

  • 1 pinte de peroxyde d’hydrogène
  • ¼ tasse de bicarbonate de soude
  • 1-2 cuillères à café de savon à vaisselle liquide
  • Gants en caoutchouc
  • Anciennes serviettes

Une fois que vous aurez rassemblé toutes les fournitures nécessaires, vous pourrez commencer à dé-skunker :

  • Mélanger le peroxyde d’hydrogène, le bicarbonate de soude et le savon à vaisselle liquide dans un grand récipient.
  • Commencez à appliquer et à masser le mélange en profondeur dans le pelage de votre chien. Si votre chiot a été vaporisé sur le visage, utilisez une débarbouillette pour appliquer soigneusement la solution et éviter les yeux, les oreilles et la bouche de votre chien. Ne mouillez pas votre chiot avec de l’eau avant d’appliquer le mélange.
  • Vous voudrez garder la solution sur le pelage de votre chiot pendant au plus cinq minutes. Si elle est laissée trop longtemps, la solution pourrait blanchir le pelage de votre chien.
  • Rincer le mélange.
  • Si l’odeur persiste, répétez l’opération jusqu’à ce que l’odeur disparaisse.
  • Utilisez de vieilles serviettes pour bien sécher votre chiot.

Faites un suivi avec quelques chiens TLC

Rappelez-vous que se faire écraser peut être une situation très stressante pour votre chiot. Une fois que vous avez éliminé cette odeur de putois sur le trottoir, offrez à votre chiot un peu de TLC.

Pour des soins post-skunk supplémentaires, offrez à votre chien la détente dont il a tant besoin dans notre spa pour chien, où notre équipe de spécialistes en spa lui permettra de se sentir propre, de sentir la fraîcheur et d’avoir l’air d’un million d’os ! Pour plus d’informations, contactez l’agence chien la plus proche de chez vous.